Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 20:00

pseudomonas.jpg

 

« Pseudomonas » du grec «  pseudo=simili », et « monas=unité »

« Aeruginosa »  du latin « aerùgo=rouille du cuivre ou vert de gris » fait référence à la couleur des pigments que cette espèce produit ; pyocyacine,  pyoverdine, pyorubine...

 

Pseudomonas aeruginosa, connu aussi sous le nom de bacille pyocyanique est une bactérie en forme de fin bâtonnet mobile par un cil polaire. Aérobie strict, il n’utilise le glucose qu’en présence d’oxygène mais pousse dans la profondeur des milieux contenant des nitrates (NO2 --) qu’il peut utiliser comme accepteurs d’hydrogène.

Si son pouvoir glucidolytique est faible, il a un fort pouvoir protéolytique. Très répandu dans l’eau et dans la nature, il joue un rôle important dans la dégradation des matières organiques et le cycle de l’azote. Il réduit les nitrates jusqu’au stade azote moléculaire (N2)

Avant l’apparition des antibiotiques, la présence de pus bleu sur une plaie, n’était pas un facteur de gravité, mais au contraire semblait gêner l’infection par d’autres bactéries. Le pouvoir antibactérien de pseudomonas vis à vis de certaines espèces (comme le bacille du charbon) semble du aux pigments et toxines qu’il produit.

A l’hôpital, il peut se développer dans de l'eau distillée ou salée, voire dans certaines solutions antiseptiques ou antibiotiques mais aussi sur le matériel médical (cathéter, canules, valves…)

C’est un germe opportuniste souvent responsable de maladies nosocomiales chez les personnes fragiles (diabétiques, cancéreux, personnes âgées, opérés, brûlés, porteurs d'escarres, polytraumatisés et immunodéprimés...) et c’est en milieu hospitalier qu’il trouve le plus de sujets affaiblis par ces différentes pathologies. Au niveau pulmonaire, il est également très fréquent chez les patients atteints de mucoviscidose.

L’usage très répandu des antibiotiques sélectionne ce type de germe naturellement résistant, seuls quelques antibiotiques bien spécifiques sont actifs. Le bacille pyocyanique a également la capacité à former des biofilms (sorte de mucus qui constitue une barrière physique aux agents anti-infectieux et aux défenses naturelles).

Traitement par phagothérapie : Alternative ou complément à l’antibiothérapie

Ou en est la recherche ?

En Angleterre, Belgique et Australie,  des recherches et essais de traitements par les bactériophages sur des infections à P.aéruginosa ont été effectués. Sans réglementation claire, cette thérapie n'est toujours pas officiellement autorisée en clinique humaine en Europe.. cependant ce traitement est utilisé en Pologne ou des préparations sont proposées par l’institut de Wroclaw...

Les phages lytiques spécifiques des souches à traiter  peuvent être utilisés comme moyen alternatif ou en complément de l’antibiothérapie, selon les sites infectés et les cas à traiter. Pour les emplacements particulièrement indiqués et accessibles aux phages, alors que les économies sont de rigueur, la phagothérapie serait pourtant moins coûteuse et probablement aussi efficace que l’antibiothérapie…

 http://www.geephage.org/

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

DonQuichutte 16/07/2010 21:27


Bonsoir,

Je vais recommencer la lecture car je n'ai pas vraiment tout intégré !

Que de voies restent à explorer. Notre ignorance est bien grande !

Lorsque j'ai croisé le mot "cuivre" une question m'a traversé l'esprit :

Pourquoi mes confitures cuites dans une bassine en cuivre "prennent"-elles mieux que celles cuites dans l'inox ? Il doit bien y avoir une réponse bio-chimique non ?

A bientôt...


H2O 25/07/2010 21:36



Pour les confitures dans une bassine de cuivre, je crois qu'il y a en effet une explication scientifique liée aux sels de cuivre mais je ne connais pas exactement le mécanisme.


Certaines connaissances empiriques s'expliquent autrement avec l'évolution.


Merci de ton passage Don, à bientôt.



Aln 26/05/2010 21:48


C'est bien le lieu dont je voulais parler....lieu ou je vais tous les jours....bises


H2O 30/05/2010 20:44



Oui, il vaut mieux ne pas le croiser alors... J'espère avoir des nouvelles par mail.


Bon courage ALN



mirotine 23/05/2010 07:28


ben ça fait peur ton article ! c'est fou qd même cs bactéries , celle que j'ai attrapé venait sans doute de la terre ...


H2O 25/05/2010 22:19



Possible... on ne vit pas dans un environnement stérile alors il faut toujours bien nettoyer les blessures. La plupart de ces bactéries provenant de la nature sont inoffensives et la peau
nous préserve mais la moindre coupure est une porte d'entrée.



ALN 21/05/2010 20:53


Très jolie cette bestiole.j'espère ne pas trop en rencontrer sur ma route tous les jours.bises


H2O 25/05/2010 22:20



C'est surtout à l'hôpital qu'il ne faut pas les rencontrer. Bises ALN



kasimir, dit pinson déplumé 18/05/2010 00:49


et moi je la trouve drôlement jolie, cette petite bête !
Mais il faut que chacun respecte le territoire de l'autre.


H2O 18/05/2010 23:02



Toute simple mais trés mobile, ce qui ne se voit pas sur une image...



Présentation

  • : Au fil du temps
  • Au fil du temps
  • : Un peu de tout... et de rien
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens