Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mai 2014 3 28 /05 /mai /2014 15:57

 La Sioule au pont de Braynant, entre Chateauneuf les Bains et Lisseuil.

2969-sioule

 

La commune de Lisseuil fait partie du département du Puy-de-Dôme et du canton de Menat. En 1840, elle comptait 363 habitants mais seulement 94 en 2011.

Le bourg est situé en fond de vallée, au bord de la Sioule. Selon wikipédia, la forme la plus ancienne du nom est « Liccioïalum » et viendrait de "Lucius", qui avec le suffixe "ialo" signifierait "clairière". La proximité de la rivière et la présence d’une source dite "miraculeuse" pourrait aussi faire penser à un  hydronyme. Ce nom de localité pourrait venir de Lix (= l’eau) ou d’un saint dont le nom est associé à l’eau comme Saint-Lizier…

Sur l’autre rive, au beau milieu du coteau boisé, on aperçoit la grotte de Saint-Ménelé. L’histoire de Lisseuil est lié à celle de ce Saint car c’est ici qu’il aurait établi une résidence pour les femmes de sa vie…

- Ménelé était né en Anjou au VIIe siècle, et son père voulait le marier contre son gré à la fille du seigneur Barontus, mais il avait fait vœu de chasteté et s'était enfui quelques jours avant son mariage. Suite aux conseils de Théofrede, il fondera quelques années plus tard le monastère de Menat. Quand sa mère, sa sœur et sa promise abandonnée, viendront le rejoindre, il leur établira une demeure à Lisseuil où l’église sera dédiée au culte marial.

L’église abrite une vierge en majesté classée du 12e siècle, qui faisait l’objet de pèlerinages.

Lisseuil3

  Lisseuil1Lisseuil2-copie-1

Repost 0
Published by H2O - dans Mes balades
commenter cet article
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 14:00

Ivaonum, Evaunensis, Evahon, Evaux-Les-Bains tire son nom d'une divinité gauloise des eaux, des sources et de la santé "IVAOS". Une patère en bronze portant cette inscription a été découverte dans les anciens thermes vers 1840. On ne sait pas où ni comment se pratiquait la médecine à l'époque gauloise, mais certains pensent que les médecins exercaient justement dans ces thermes antiques.

 

 Au début de notre ère, les romains ont aménagé un établissement somptueux avec une quarantaine de puits. Le culte du dieu médecin gréco-romain, ESCULAPE semble avoir été peu suivi dans notre région, cependant on en a découvert une représentation à Evaux.

 

Bien que située dans le département de la Creuse et en région Limousin, la station fait partie du groupe "Auvergne Thermale". L'établissement se situe un peu à l'écart du bourg et propose des cures médicalisées et des séjours de remise en forme. En cette année 2013, les villes d'eau du massif central présentent une exposition sur leurs trésors architecturaux.  

evaux_1479.jpg

 

   Le bourg est trés agréable à parcourir, plusieurs maisons évahoniennes possèdent des caves trés particulières à deux bassins. L'un était rempli d'eau et l'autre de sel pour conserver les aliments. A gauche de la rue, vous pouvez observer une petite tour de surveillance appelée échauguette.

    evaux 1552

 

  De 1443 à 1614, la "cour de Combraille" se tenait dans le bâtiment ci-dessous qui était l'ancienne châtellenie.

evaux_1557.jpg  .

  Dés 937, un monastère de chanoines de Saint-Augustin est mentionné. Ont-ils été installés à Evaux pour veiller sur les reliques de Saint-Marien ? c'est probable, Marien était un ermite vivant au 4e siècle, prés d'ici,  au confluent du Cher et de la Tardes.  

L'église a connu une histoire mouvementée. Sa construction débute au XIIe siècle. Elle est restaurée au XIVe suite aux dommages de la guerre de cent-ans, au XVIIe aprés l'écroulement de la voûte en pierre et au XXe aprés un incendie déclaré dans le couvent de religieuses situé à proximité.  

evaux_1484.jpg     

Le clocher-porche symbolise le baptême (avant l'entrée dans l'église). Le bénétier en granit est un vestige des thermes romains. La tour abrite un escalier qui permettait de monter au 1er étage en cas de danger. On peut observer des meurtrières sur le mur.

 

evaux_1524.jpg  evaux 1499evaux 1502 

 

 

Repost 0
Published by H2O - dans Mes balades
commenter cet article
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 09:16

    Les gaulois ne vivaient pas au fond des bois, ils mangeaient peu de sanglier et buvaient du vin bien avant la conquête de la Gaule par les romains... c'est ce que les recherches archéologiques sur l'oppidum de Corent permettent d'affirmer. Dés 150 ans avant J-C, la ville gauloise sur le plateau de Corent était trés bien organisée avec son sanctuaire, son artisanat et ses commerces...

link

http://www.luern.fr/

 

corent_0447.jpg

 

 

corent 0443corent 0438A voir aussi sur le site de l'INRAP

link

Repost 0
Published by H2O - dans Mes balades
commenter cet article
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 12:00

La France a eu sa cité Papale, moins impressionante que Rome mais néanmoins remarquable pour ses trésors historiques.  

Un corrézien, Etienne AUBERT,     Pape sous le nom d'Innocent VI, fit construire les remparts au 14e siècle.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Innocent_VI

 

Avignon-1a

 

avignon-1b

 

Benoit XII, Pape en avignon avant 1342 fit construire le "Palais Vieux" mais son successeur, un autre corrézien, Pierre ROGER, Pape sous le nom de Clément VI (1342-1352), fit construire "le Palais Neuf" et acheta la ville d'Avignon en 1348.

Il est inhummé à la Chaise-Dieu en Haute-Loire où il avait été moine.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cl%C3%A9ment_VI

 

avignon-2a

 

Les armoiries encore bien visibles sur la grande porte du Palais sont celles de Pierre ROGER, né sur la commune  des Rosiers-d'Egletons, canton de Tulle  (fief au temps moderne de François Hollande ).    

Cette famille a donné deux papes à l'Eglise, le neveu de Clément VI, autre Pierre ROGER, fut ensuite Pape à Rome sous le nom de Grégoire XI (1370-1378).

 avignon-2b

 

Repost 0
Published by H2O - dans Mes balades
commenter cet article
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 20:58

Millau 7143

Dans l'Antiquité, et surtout au 1er siècle de notre ère, s’activaient à Condatomagus (Millau) et dans la plaine de la Graufesenque, au confluent du Tarn et de la Dourbie, plus de 650 potiers. Cette vaisselle en terre cuite rouge vernissée (sigillée) était exportée  dans tout l’empire romain.

http://www.lagraufesenque.com/FR/LaGraufesenque_Accueil.awp

 

gaufresenque 3203

L’étude porte sur 2 ou 3% du site mais la récolte d’objets est importante. La visite du musée où est conservée la collection est un complément quasi indispensable à la visite du site archéologique. Ce musée, installé au centre ancien de Millau, prés du beffroi qui domine la ville, permet d’admirer bien d’autres trésors issus des grands causses environnants.

  http://www.museedemillau.fr/

 gaufresenque 3207

 

Les fouilles ont permis de découvrir un habitat luxueux avec bains chauds et Hypocaustes mais aussi un lieu de vie beaucoup plus modeste destiné aux esclaves. L'étude de sépultures de bébés prés de l’habitat supposé des esclaves a permis d’établir qu’ils ne mourraient pas de mort naturelle…

Il y avait déjà des riches et des pauvres, des dominés et des dominants…


gaufresenque 3212

  La religion semblait intimement liée à la vie et au travail. Au cœur des ateliers, des sanctuaires avaient été érigés. Des divinités gauloises (serpents à tête de bélier ou déesses-mères) y côtoyaient le dieu romain Lare et des représentations plus classiques de Minerve, Mercure, Vénus ou Jupiter.

Les habitants de Condatomagus n’avaient que l’embarras du choix…

 

viaduc tarn 3191Pendant que les archéologues tentent de nous éclairer sur un passé  peu ou pas connu, d'autres scientifiques construisent des ouvrages "futuristes".

 

viaduc 3177http://www.leviaducdemillau.com/#/accueil/

Le viaduc, ce fabuleux monument des temps modernes, fera-il encore parler de lui dans 2000 ans ? y aura-t-il encore des hommes dans cette somptueuse vallée ? Envisager l'avenir à la lumière du passé semble parfois bien compliqué, les temps sont si différents...

 

Repost 0
Published by H2O - dans Mes balades
commenter cet article
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 15:49

 

 

chavanon_confluent.jpg

Le chavanon se forme au confluent de deux cours d'eau ; la Ramade et la Méouzette.

On peut ainsi supposer que c'est une rivière sans source, mais en fait le Chavanon vient en prolongement de la Ramade. Cette jonction se situe au Nord-Est du département de la Corrèze, au pont de La Roche

chavanon pont-LarocheSur l'éperon rocheux, au dessus du confluent, était implantée l'ancienne église Saint-Pierre de Laroche dont on distinguerait à peine les ruines si une croix n'était pas plantée dans ce lieu sauvage et déserté.

eperon-eglise

La vallée est une zone particulièrement remarquable pour sa faune et sa flore. Dans les sous-bois, au début du printemps, on peut observer de nombreuses fleurs sauvages et notamment une petite fleur assez rare "la pinjole" (Erythronium dens-canis).

pinjole.JPG 

Lorsque vous prenez l'autoroute Clermont-Ferrand - Bordeaux, vous passez au dessus du Chavanon par le viaduc inauguré en 2000 par un président attaché à la terre corrézienne, Jacques CHIRAC.---- (François HOLLANDE est aussi un élu corrézien)

chavanon viaduc dessus

 

gare savennesfours a chauxCes gorges profondes sont de nos jours quasi désertes mais pendant de nombreux siècles des hommes, des femmes, des familles ont vécu ici. D'anciens fours à chaud, une gare délaissée et des ruines sont encore là pour en témoigner. La ligne SNCF Paris-Aurillac qui passait en ces lieux a été coupée à la construction du barrage de Bort-les-Orgues sur la Dordogne en 1951.

 

La voie antique Clermont-Ussel traversait le Chavanon par un gué situé prés de l'ancienne église de Laroche. Au 12e et 13e siècle, la rivière représentait une frontière entre les royaumes de France et d'Angleterre.

De nos jours, entre Corrèze et Puy-de-Dôme, entre Auvergne et Limousin, le Chavanon rejoint la Dordogne un peu en amont du site de Port-Dieu.

port-dieu

 

port-dieu ruines

Le monastère de Port-Dieu (Portus-Dei) dont il reste quelques ruines avait été fondé vers 1060 par Robert de Turlande, fondateur de l'Abbaye de la Chaise-Dieu. Ce prieuré était un des principaux établissements casadéens mais il fut en grande partie détruit au cours des guerres de religion. De beaux jardins s'étageaient  alors au dessus de la vallée. La colline boisée qui surplombe le site porte le nom de "Combraille".

En contrebas, le village de Port-Dieu, construit avec les matériaux de démolition du monastère fut, lui aussi, détruit et englouti par les eaux du barrage en 1951.

Seuls subsistent aujourd'hui, la chapelle des Manants (vide) et le presbytère aménagé en Chambres d'Hôtes, observés ici du plan d'eau de la retenue de Bort-les-Orgues sur la Dordogne.

"Clic sur les petites images pour agrandir"

Repost 0
Published by H2O - dans Mes balades
commenter cet article
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 21:09

 

hygie_5991.jpg

Non, ce n’est pas une martienne

C’est  la déesse HYGIE dans le parc de Néris-les-Bains

HYGIE est la déesse de la santé, de la propreté et de l'hygiène.

Le mot hygiène vient de son nom.

HYGIE symbolise la médecine préventive. Sa sœur PANACEE, symbolise la médecine curative. Ce sont les filles d'ESCULAPE (dieu de la médecine) et d’EPIONE (celle qui soulage les maux),

Repost 0
Published by H2O - dans Mes balades
commenter cet article

Présentation

  • : Au fil du temps
  • Au fil du temps
  • : Un peu de tout... et de rien
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens