Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 17:00

cult-flavus.jpg

Les Aspergillus se développent sur la matière organique en décomposition, le sol, le compost, les denrées alimentaires, les céréales, les plantes, les fruits, la poussière, l'air… nous inhalons entre 10 à 30 spores par jour.

 

Ce sont des champignons de type moisissures, dont la colonie se présente sous forme duveteuse jaune, verdâtre à noir. Les spores arrivées à maturité donnent cette couleur souvent verdâtre à la moisissure. (c’est également le cas pour le pénicillium roqueforti des fromages bleus)

 fumigatus

Le mycélium cloisonné porte de nombreux conidiophores dressés, terminés en vésicule qui constitue la base de la tête aspergillaire sur laquelle sont disposées les microconidies ou spores. La couleur de la colonie, les caractéristiques du conidiophore et de la tête aspergillaire permettent généralement de différencier les espèces. La multiplication la plus courante est végétative par l’intermédiaire des spores, mais certaines variétés (niger, nidulans…) ont également une reproduction sexuée et on peut alors observer d’autres éléments comme les cléistothèces et cellules en noisette qui s’en dégagent.

 flavus 

Il y a de très nombreuses variétés mais les plus souvent observées en pathologie humaine sont les suivantes :

 

  • Aspergillus fumigatus (aspergiloses humaines et animales)
  • Aspergillus flavus (aspergillose pulmonaire ou généralisée chez immunodéprimés)
  • Aspergillus niger (aspergilomes, otites, sinusites)
  • Aspergillus terreus (aspergillose pulmonaire voir cérébrale chez immunodéprimés)
  • Aspergillus nidulans (sinusites et infections pulmonaires chez immunodéprimés)

  niger

Le risque infectieux pour les humains n’est pas digestif mais respiratoire (il n’y a pas de risque à manger un peu de moisissure sur un pot de confiture). Par contre, en cas d’inhalation, pour les individus affaiblis par une autre maladie ou sous traitement immuno-suppresseur, il y a un risque réel et important.

 

Les aspergillus sont fréquemment rencontrés dans les expectorations des enfants atteints de mucoviscidose

 

Dans les hôpitaux, la recherche d’aspergillus sur les surfaces et dans l’air des locaux est effectuée à intervalles réguliers mais aussi en cas de travaux dans l’établissement.

 

La thèse sur la malédiction de Toutankhamon attribuée à aspergillus flavus me laisse perplexe… il me semble en effet peu probable qu’un aspergillus puisse entraîner le décès brutal d’un individu en bonne santé...  certaines espèces produisent des toxines, c’est le cas pour aspergillus flavus qui libère des alfatoxines... alors pourquoi pas… mais le mystère demeure…

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

DonQuichutte 12/11/2010 22:28


Je crois que ces organismes sont sensibles à l'action du clore.Toutefois, après traitement d'une surface infectée avec de l'eau de javel par exemple, la colonie se reforme extrêmement rapidement.
N'y a-t-il pas de moyen plus durable de préserver certains objets de ces moisissures , Je pense par exemple au bois qui est assez sensibles à ces "agressions"...
A bientôt...


H2O 15/11/2010 22:29



L'humidité est nécessaire à son développement. Sur le bois sec il n'y en a pas mais tout dépend de l'environnement.... l'absence d'air ou d'humidité empêche leur multiplication... La chaleur
peut éliminer les spores aussi...



Florentin 05/11/2010 22:19


Mais dans quel monde on vit ? Des moisissures partout ! Et encore partout ! Mais que fait la police ?


H2O 11/11/2010 01:19



Il faut de tout dans un monde, c'est ça la diversité



kasimir, dit pinson déplumé 05/11/2010 19:56


tu es notre puits de sciences
et de te lire me fait un bien fou
c'est apaisant de connaître, même si le savoir est partiel
merci gentille molécule


H2O 11/11/2010 01:29



Non, tu sais bien que non, je ne suis pas un puits de sciences mais curieuse de connaitre et ce n'est pas parce que je suis à la retraite que j'ai tout oublié. C'était mon job de savoir
ce genre de chose... bises gentil pinson



CatherineD 04/11/2010 20:53


En même temps, les momies c'est fragile, un peu d'humidité et hop! en poussière...
ceci dit très intéressant ton article !


H2O 11/11/2010 01:34



On leur laissait de quoi manger aux momies au cas où elles se réveilleraient alors ces aliments nourrissaient aussi les moisissures. Ils aiment l'humidité pour se développer mais les spores se
conservent dans la poussière pendant longtemps.



cagou 04/11/2010 20:34


H2O
histoire véridique§
il y a quelques années,un cantalou qui envoi du bleu d'auvergne, à des bretons!!!
vla ti pas ,quand ils recoivent le colis...!
ils ont regardés ce fromage ,qu'ils ne connaissaient pas,....
ils ont pris un couteau, on enlevés toute la moisissure.....!!!!
bisoussss au bretons....


H2O 04/11/2010 20:51



Quel gachis ! ils ont du avoir du boulot quand même ces bretons... mais je les aime bien les bretons, j'en ai connu deux hyper sympa dans ma jeunesse lointaine.


Bisou cagou


 



Présentation

  • : Au fil du temps
  • Au fil du temps
  • : Un peu de tout... et de rien
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens