Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 20:46

Le fer est le 6e élément le plus abondant dans l'Univers et compose environ 5 % de la croûte terrestre. Sa présence excessive dans l’eau peut être d’origine naturelle comme dans les eaux thermales. Elle peut aussi provenir de la corrosion des canalisations (acier et fonte) ou du mauvais traitement de l’eau destinée à la consommation. En France la concentration maximale admissible est de 200 µg/l. En solution dans l'eau, le fer se présente sous deux formes ioniques en perdant 2 ou 3 électrons.

Fe++  l’ion  ferreux qui présente une faible couleur verte.

Fe+++ l’ion  ferrique qui est de couleur rouille.

 

Pour les végétaux, il joue le rôle de catalyseur dans l’élaboration de  la chlorophylle et de nombreuses protéines et enzymes indispensables.  Le déficit en fer survient dans les sols asphyxiés (qui manquent d’oxygène), les terrains ayant reçu trop de chaux soit trop riches en phosphates ou nitrates. La carence se traduit par la chlorose ferrique des plantes.

A forte concentration, le fer devient toxique pour les plantes et pour les poissons, ceux-ci accumulent les métaux dans les branchies et dans le foie. (la mortalité des truites est importante au dessus de 50µg/l). Il est préférable de vérifier le taux avant de faire un apport en fer.

  heme+ chlorophylle

Pour les humains, il joue un rôle essentiel dans le transport de l’oxygène nécessaire à la vie des cellules. Une carence en fer entraîne une anémie qui peut avoir des conséquences graves sur le développement d’un l’enfant mais l’excès de fer dans l’organisme peut avoir des effets tout aussi désastreux.

Le fer alterne facilement entre sa forme ferrique (Fe+++) et ferreuse (Fe++) en donnant ou acceptant un électron. Ses propriétés font qu’il est un élément essentiel pour la vie mais qu’il est aussi potentiellement toxique. Le transfert d'électron d'un atome à l’autre ou d'une molécule à une autre permet au fer non lié de catalyser des réactions qui produisent des radicaux libres capables de causer des lésions cellulaires. On le suspecte d’implication dans la dégénérescence des neurones de la maladie de Parkinson.

 

Dans notre organisme, le fer entre dans la composition de l’héme des globules rouges (GR) du sang mais ceux-ci ne vivent que 120 jours environ. A leur lyse le fer libéré s’associe à la transferrine (protéine plasmatique) pour aller reformer de nouveaux GR (recyclage automatique...). Dans le plasma, comme il endommage les cellules, il n’y a pratiquement pas de fer sous forme libre, la transferrine et la ferritine jouent un rôle protecteur lors de son  transport et de son stockage.

 

La molécule d’hème (2) ressemble beaucoup à la chlorophylle (1) mais c’est un atome de magnésium au centre

Partager cet article

Repost 0
Published by H2O - dans Sciences
commenter cet article

commentaires

ramon 21/11/2010 21:04


Très bel article, très clair, parfaitement accessible.
C'est un plaisir de se ressourcer.
Bonne semaine,
Amitiés


H2O 25/11/2010 21:38



Le genre d'article inclassable chez over et peu commenté de manière générale.


Merci beaucoup Ramon


Amitiés



Eau... vergne 20/11/2010 15:43


Merci beaucoup pour cet article très passionnant et instructif. Evidemment, il est des termes scientifiques qui m'échappent totalement (que veux-tu, niveau... certificat d'études oblige!).
Néanmoins, je pense en avoir vraiment bien compris le sens général. Et face à la fragilité des éco-systèmes, on peut en conclure que l'homme devrait faire preuve de beaucoup plus de prudence, car
très souvent, de part ses actes inconscients, il crée des bouleversements écologioques très préjudiciables et difficilement réversibles. Cependant, je pense pouvoir apporter une petite précision:
tu évoques la corrosion des canalisations, mais si tu fais allusion aux anciennes canalisation d'eau potable, là, c'est principalement le plomb qui est mis en cause. Voilà!...
Quant à l'étang de Farges, oui, je connais. Je connais également l'étang de la Vacherie, qui se situe tout près de Flayat. Mais de celui-ci, j'en conserve le triste souvenir d'une eutrophisation
monstrueuse! Ayant pris quelques renseignements, je pense en avoir détecté la cause, mais on m'a fait comprendre que le (probable) pollueur ne devait pas être... contrarié!!!
Encore merci, Marie-Jo. Bisous.


H2O 25/11/2010 21:22



La prudence devrait être de rigueur mais les intérêts financiers priment... Il y a des actes inconscients, un manque d'informations objectives et d'autres qui induisent eu erreur en effet.


Merci de ta remarque Guy, j'ai complété pour les canalisations. Dans le cas du fer, beaucoup moins dangereux que le plomb, il s'agit de canalisations en fonte ou en acier.


L'étang de la vacherie, je dois connaitre aussi mais ils sont si nombreux que je ne sais pas toujours leur nom.


Merci Guy, bises



Hélène 19/11/2010 19:50


Intéressant. Bien que je n'ai pas (du tout lol !) l'esprit scientifique, j'aime bien lire tes articles. Chez nous, l'eau est assez corrosive (parait-il) et elle abime les tuyauteries, alors est ce
qu'on consomme plus de fer de ce fait ? bonne question ... Bisous Mari-Jo et à bientôt,


H2O 19/11/2010 21:36



L'eau de consomation est contrôlée régulièrement donc conforme aux normes. Adultes sauf en cas de maladie bien particulière comme l'hémochromatose, ce n'est pas trés grave si nous en
consommons trop, nous ne l'assimilons pas, c'est tout. Les risques sont qqs désordres intestinaux. Bisou Hélène 



kasimir, dit pinson déplumé 19/11/2010 00:28


les deux sangs, l'un vert, l'autre rouge.
Je me souviens des chloroblastes circulant dans des trabécules (?) protoplasmiques, dans les cellules d'une Elodea Canadensis : cette image me fascinait !


H2O 19/11/2010 21:24



Il me semble que tu m'en avais parlé.. oui, c'est fascinant la biologie.


Coincidence ou pas, le vert et rouge sont deux couleurs complémentaires...



sittelle 18/11/2010 21:45


Le précieux fer, un grand symbole également. Et un allié en pigment; l'émission "des racines et des ailes" hier soir nous a montré les carrières d'ocre et les usages en peinture naturelle. Quelles
belles couleurs de vie. Bonne soirée, amitiés


H2O 18/11/2010 23:37



J'ai vu en partie l'émission, les teintes sont belles en effet, rouille... ocre... ces peintures naturelles reviendront peut-être un jour..



Présentation

  • : Au fil du temps
  • Au fil du temps
  • : Un peu de tout... et de rien
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens