Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 16:00

La circulation sanguine d’une mère et celle de son bébé sont bien séparées. Pourtant, pendant la grossesse, dans certaines circonstances, mais aussi de façon spontanée, un peu de sang du bébé peut passer dans la circulation maternelle. Quand les globules rouges du bébé rentrent dans l’organisme de la mère, ils sont reconnus par son système de défense. Si les globules rouges du bébé portent des antigènes de groupes sanguins différents de ceux de la mère (hérités du père), ce système peut réagir en fabriquant des anticorps dirigés contre les globules rouges du bébé.

 

Les groupes sanguins sont regroupés en systèmes. Les systèmes ABO, Rhésus (Rh) et Kell sont les plus importants dans la pratique médicale. Ils visent à mettre en évidence des antigènes présents sur les globules rouges et des anticorps (présents où non) dans le plasma.

 

Système ABO

Groupe A = Présence de l’antigène A et de l’anticorps anti B

Groupe B = Présence de l’antigène B et de l’anticorps anti A

Groupe O = pas d’antigène mais des anticorps anti A et B

Groupe AB = Présence d’antigènes A et B et pas d’anticorps

 

L'incompatibilité ABO (mère O, enfant A ou B) n’entraîne généralement qu’un ictére (jaunisse) modéré de l’enfant.

 

Système Rhésus

Il comprend 6 phénotypes D, d, C, c E, e. Le plus important est le D

En principe contrairement au système ABO les personnes Rh négatif  n'ont pas d'anticorps correspondant dans leur plasma. Si c’est le cas, ce sont des Anticorps acquis après transfusion ou grossesse (mère Rh- / Bébé Rh+).

 

Fréquence dans la population (France) 

A Rh+ : 39 %

A Rh Négatif : 6 %

O Rh+ : 37 %

O Rh Négatif : 6 %

B Rh+ : 7 %

B Rh Négatif : 2 %

AB Rh+ : 2 %

AB Rh Négatif : 1 %

 

Mére Rhésus-D Négatif et père Rhésus-D Positif  : Conséquences et prévention

 

Quand une femme Rhésus-D négatif est enceinte d’un bébé qui a hérité du Rhésus-D positif de son père, le passage du sang du bébé dans la circulation maternelle peut conduire à la production d’anticorps anti-Rhésus-D. C’est ce que l’on appelle une allo-immunisation foetomaternelle RhD . Lors d’une première grossesse, cela est sans grande conséquence pour l’enfant car les anticorps anti-D sont habituellement produits en fin de grossesse, trop tard pour affecter le bébé. En revanche, lors d’une grossesse suivante, les anticorps sont présents dès le début. Le système immunitaire de la mère qui a conservé en mémoire les informations va réagir rapidement au contact des globules rouges d’un nouveau bébé Rh D positif et produire une grande quantité d’anticorps anti-D. Ces anti-D sont sans risque pour la maman mais Il y a alors danger pour l’enfant.

 

Conséquences d’une immunisation anti-RhD sur un bébé Rhésus positif

Les anticorps formés passent chez le bébé et provoquent la destruction des globules rouges Rh D+ (même principe que les anticorps contre les microbes). L’anémie du bébé peut s’exprimer à la naissance ou en cas d’immunisation importante dès la vie intra-utérine. Après la naissance, la destruction des globules rouges se poursuit et libère la bilirubine, pigment jaune qui provoque chez l’enfant une jaunisse ou ictère. Dans les formes graves, la bilirubine est produite en grande quantité et va rapidement s’accumuler ; elle peut alors devenir toxique pour le cerveau du bébé en l’absence de traitement. Toutes ces manifestations correspondent à la Maladie Hémolytique du nouveau-né.

 

Prévention

La recherche d’agglutinines irrégulières permet d’assurer le suivi. Le traitement consiste à injecter à la mère non immunisée, des immunoglobulines anti-RhD (Rhophylac). Le principe est d’éliminer le plus tôt possible les globules rouges de l’enfant passés chez la mère à l’aide d’anticorps anti-D contenus dans ces immunoglobulines. Ce traitement est proposé aux futures mères (non immunisées) au cours de la grossesse et à la naissance car c’est le moment où se produit souvent un important passage de globules rouges de l’enfant dans la circulation maternelle. Les anticorps anti-D injectés proviennent de donneurs RhD négatif, immunisés contre l'antigène Rhésus D. C’est un produit réglementé à commander en pharmacie qui sera injecté dans les 48h après une recherche d’agglutinines irrégulières.

 

 http://www.cngof.asso.fr/D_TELE/rhesus_patientes2006.pdf

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by H2O - dans Sciences
commenter cet article

commentaires

Pascale 08/11/2011 17:02


Bonjour H2O ! ça fait longtemps que je ne t'ai rendu visite, excuse-moi mais je ne suis pas beaucoup sur l'ordi, c'est pour ça. Cet article est intéressant, on apprend plein de choses; moi je suis
B- donc je suis une personne rare et précieuse ! LOL
bises et amitiés de la parisienne que je suis


H2O 16/12/2011 22:56



J'ai également délaissé l'ordinateur et le blog pour d'autres activités. Mes 2 enfants sont B- aussi,.. Bises pascale, merci de ton passage



kasimir, dit pinson déplumé 30/05/2011 23:29


bravo H2O !
je vois : tu reprends du service !


H2O 31/05/2011 23:21



Pas vraiment mais je ne trouvais rien d'abordable sur ce sujet pour les futures mamans...


ma fille fait partie des 2% B RHnég



ramon 30/05/2011 19:38


Très bel article, très clair.
J'ai l'ai lu avec beaucoup de plaisir.
L'occasion de remettre mes connaissances à jour.
Bravo et merci.


H2O 30/05/2011 20:41



Clair mais incomplet car c'est parfois plus compliqué dans la réalité.


En cherchant cette information pour ma fille, j'ai constaté qu'elle n'était pas trés facile à trouver sur le web et c'est pour cela que j'ai rédigé cet article.


Merci Ramon, à bientôt



Présentation

  • : Au fil du temps
  • Au fil du temps
  • : Un peu de tout... et de rien
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens